Iancu Vacarescu – La Voix Du Peuple Sous Le Despotisme

Révolte-toi, mon cœur, contre tant de patience !
Ta révolte soit terrible, après l’horrible souffrance !
Qu’il tremble ! Et que tremble l’infâme tyrannie ;
Qu’elle morde la poussière, que cesse l’avanie !
Que son corps et son nom jusqu’aux enfers descendent !
Que ses nombreux amis avec la tyrannie sombrent !
La justice faisant, le peuple est dans son droit ;
Son sage jugement dans ses actes se voit.
Les fils de la liberté sont tous sous sa banière,
L’esclave déchire ses chaînes ! Les justes unis sont fiers.
Le peuple confiera la bare à ses fils bien élus.
Et les despotes châtiera pour qu’ils ne règnent plus ! .
Que tremble ! Oh, que tremble l’odieuse tyrannie !
Brisé sera celui, qui pense la faire revivre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :