Costache Conachi


Poète des 18-e – 19-e siècles, Costache Conachi a vécu entre 1778 et 1849. Il composa des chansons d’amour pour la belle Zulnia, un petit traité de prosodie et des saynettes satyrique jouées par des montreurs de marionnettes. Il traduisit Marmontel, Pope, Pierre d’Herbigny, diffusant les idées des Lumières. Il est l’un des précurseurs du romantisme roumain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :