George Cosbuc – A Pâques

Les branches sont pleines de gazouillis,
Plein de soleil est l’air
Et de blancs chattons les saules sont garnis –
Tout est en paix, ciel et terre.
La souffle chaud du beau printemps
Arrive au jour de la Résurrection.

Et comme il fait beau au village!
Arrivent silencieux les chrétiens de la vallée
Et deux se rencontrant au passage
Se saluent par: Le Christ est ressuscité!
Et leur vissage par le soleil halé
Offre à la fête un sourire étalé.

Un petit vent à peine berceur
Murmure dans l’air des mots glacés:
Le vol bruissant de l’âme des leurs
Les arbres baissent leur front aussi
Au passage du Saint-Esprit.

Le calme règne. Et de l’autel
Le chant en vers longs psalmodiés
S’élance au loin dans les vallées –
Et les cloches sonnent à toute volée
Oh, Dieu! Les entendre d’en bas
Rire joyeusement et pleurer au trépas!

L’église là-haut sur la colline,
Est pleine aujourd’hui de lumière,
Car tout ce monde exulte et espère
En cette pensée du ciel bénie
En nos actes est notre sort
La vie est tout, non pas la mort.

Sur la colline montent doucement
Jeunes épouses et jeunes filles,
Vieilles gens la chevelure enneigée par la vie;
Et doucement derrière tout le monde,
Avance hésitante une vieille femme
Tenant son petit-fils par la main.

Ah, à nouveau tu me reviens,
Toi, mère de mes jeunes soeurs!
Je sais qu’en ces jours-ci tu pleures
Encore ton enfant qui ne vient !
Sourire aujourd’hui le Ciel nous commande –
C’est Pâques! Ne pleures pas maman!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :