George Cosbuc – Le combat de la vie

L’enfant ne sait guère ce qu’il veut.
Pleurer, là est tout ce qu’il peut.

Mais rien n’est si lâche et veule
Qu’un homme qui gémit et pleure

Ni ridicule comme les larmes
D’un combattant au champ honneur.

La vie est lutte, eh bien luttons,
Avec amour, avec ardeur

Au compte de qui? On ne vaut rien
Si on n’a pas de but majeur.

On a les siens! Si seul on est
Lutter pour tous est notre honneur!

C’est une sublime tragédie
Lorsqu’un soldat vaincu se meurt,

Mais son geste devient épopée
Si le héros finit vainqueur

Est un bouffon celui qui pleure
Un rien, un nul, un déserteur.

De quel côté que penche le sort
Vois ton devoir: sur place demeure!

Seuls vivent ceux qui la lutte acceptent
Le peureux se lamentent et meurent.

S’ils veulent mourir, les laisses faire
Car la mort est leur seul honneur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :